Treks et voyages

11:52, 8/05/2017, El Chaltén .. Lien
Mots clefs :
La Vuelta de Huemul
 
3-4 jours de marche pour un trek exceptionnel : magnifiques montagnes, marche le long de la mer de glace de Hielo Sur, lac avec icebergs et peu fréquenté.
 
 

 
Description du trek et difficultés :
- C'est un trek comparé aux autres balades autour d'El Chalten. Le parcours est engagé : on ne peut pas revenir en quelques heures à El Chalten. La météo et particulièrement le vent sont problématique. Le vent peut vous décaler de 10m : c'est un réel danger à ne pas sous-estimer. L'orientation, sans être évidtente, n'est pas trop difficile. Un GPS et/ou une bonne carte sont nécessaire. La vidéo au bureau des rangers est utile. Peu ou pas de passages où il faut mettre les mains. Une descente raide après le col de Huemul sur un chemin qui doit être très glissant par temps pluvieux. Deux tyroliennes à passer (bien que suivant le niveau de la rivière, on peut traverser à gué) : il faut donc savoir faire, mais ce n'est pas sorcier (matériel spécifique obligatoire de toute façon pour avoir le permis : baudrier, sangle, mousquetons).
 
Trace GPS : => ICI sur Wikiloc <=
 
Période où effectuer ce trek : Eté austral (décembre à mars)
 
Autres informations :
Le livre-guide du Lonely Planet "Trekking in the Patagonian Andes" dne le décrit étonnamment pas. Le bureau d'informations des rangers du parc national à El Chalten répondra à toutes vos questions. Il y a nottament une vidéo qui explique en détail les difficultés du trek et les illustrent par des photos.
 
Hébergement et ravitaillement :
Sur le trek, 4 ou 5 lieux où on a le droit de camper (gratuitement). Ailleurs, camping sauvage interdit.
Hébergement (camping dès 7/8 USD ou hostel,dès 12 USD) à El Chalten.
Un ATM mais apparement souvent hors service. Pas de bureau de change mais on peut changer à un taux (pas terrible sans être dégeulasse) chez plusieurs commerçants.
Deux petits supermarchés à prix raisonnables (mais plus cher que l'Anonima de El Calafate). Restaurants particulièrement chers. Plusieurs boulangeries.
 
Permis et taxes :
Aucune taxe mais un enregistrement obligatoire et gratuit à faire avant de partir (grosse amende si vous vous faîtes attraper sans, environ une chance sur deux d'être contrôlé). Bref, il n'y a pas d'hésitation : il faut remplir ce formulaire. Vous devrez montrer votre matériel obligatoire (baudrier, sangle, deux mousquettons, GPS, carte topographique, réchaud). Il n'y a pas d'obligation d'être plusieurs; vous pouvez partir seul. Il faut absoulment rendre le coupon à la fin du trek, sans quoi, 48 heures après votre retour supposé, ils envoient les secours.
 


Accès :
Route cul-de-sac. 3h de bus depuis El Calafate, hors de prix (30 USD/ 6 par jour). Beaucoup d'autostoppeurs, pas facile d'être pris.
Accès depuis le Chili : à pied + bateau jusqu'à O'Hinngis qui est le terminus de la célèbre Carretera Austral.
 
 
Récapitulatif de mes étapes :
J'ai effectué ce trek en janvier 2017.Il est possible de réduire à 3 jours car les étapes sont vraiment courtes. Dans ce cas, dormir au "camp possible" de mon jour 2. La vue est d'ailleurs incomparabélement plus belles. Le camp du lac Roca n'offre quasiment aucune vue alors que ce bivouac domine les glaciers... gros rerêt de ne pas l'avoir su pour camper là-bas. Sur certaines cartes, le lieu est marqué comme spot de bivouac... mais vérifer quand même auprès des rangers que ça soit autorisé. Puis, la deuxième nuit, à l'inmanquable camp des icebergs. Longue journéeavec le franchissement des deux cols, mais tout à fait faisable.
Il s'agit de mes propres temps de marche effectif (sans comptez les pauses), arrondis vers le haut. Ils peuvent donc varier selon votre rythme de marche. Ils sont plutôt rapides, prévoyez un peu plus !
 

 
Description de mes étapes :
Jour 1 :  Départ du bureau du parc. Santier très bien indiqué et balisé. Impossible de se perdre. D0abord on s'élève, on traverse un bois, on passe une butte avec une vue magnifique sur la vallée. On descend au fond de cette vallée et on remonte tranquillement le long de la rivière.
 
Jour 2 : Contourner la laguna Roca parla droit, grimer près d'une petite cascade, contourner un petit lac et tout de suite après, bifurquer à gauche pour trouver la tyrolienne. Ne pas suivre le chemin qui longe la rivière malgrès les caïrns. Pour passer la tyrolienne. Si vous êtes seul, vous devrez passer avec votre sac : ça demande beaucoup de force dans les bras, mais c'est faisable. A deux, un de chaque côté et avec la corde fixe accrochée à la poulie, tirer vos sacs, bien fixé avec un mousquetons à la poulie. La corde de 20m qu'ils demandent en théorie de prendre ne sert à rien : la poulie est reliée par une corde des deux côtés. 
Ensuite, chemin dans la moraine. On redesend plus loin pour passer quelques dizaines de minutes sur le glacier. Rester à 10m du bord, pas de crevasse à cet endroit. Quitter le glacier avant qu'il ne se termine. Un caïn peut visible vous indique l'endroit où en sortir. Montée raide puis alternance entre seniter et caïrn, assez facile à suivre. Vue splendide du col.. qui porte bien son nom ! Descente facile en direction du Hielo Sur. Camp u bord d'un lac. Petit refuge de survie, mais pas pour y dormir, juste pour se réfugier au cas où. Pas de vivre ou radio à l'intérieur. Pas de WC. Fantastique vue sur le Hielo Sur et sur un lac avec des icebergs en montant sur le haut de la moraine.
 
Jour 3 :  Beaucoup de montées et de descentes jusqu'au col. Ne pas hésiter à monter de temps à autre sur la moraine qui vous cache la vue sur la mer de glace. Encore plus de vent qu'au premier. Après le passage du col, courte descente jusqu'à un plateau. Il est maintenant interdit d'y camper. Pas d'eau de toute façon. Ensuite, le sentier plonge raide jusqu'en bas. Surement très glissant par temps pluvieux. En bas de la pente, ne pas manquer le petit sentier menant à la plage de galet où il y a quelques terasses aménagées pour poser la tente. Juste à côté des icebergs... Prendre un peu de hauteur sur la colline à côté pour une vue incroyable. Lever de soleil à ne pas manquer.
 
Jour 4 :  Le chemin est plutôt bien marqué mais on le perd quand même par endroit. Nottament lorsque l'on arrive sur une grande plage. Bien repérer le grand bout de bois qui indique la suite du chemin de l'autre côté de la plage. On monte sur une butte puis on redescend. Tyrolienne à la fin ou possible de traverser à gué plus bas. Les bus demande l'équivalent de 7 USD pour vous ramener à El Chalten. 12km sinon, c'est possbile à pied mais pas inintéressant... on peut aussi tenter le stop.
 
 





Accueil
Qui suis-je ?

Les photos 

Me contacter :
julien.vog@hotmail.com
ou via Facebook

Me suivre sur
Instagram


Destinations :

... chez les Vikings :
Norvège
Islande
Suède
Groenland


... dans les Alpes :
Autriche
Slovénie
Suisse 
France 

... en Asie de l'Ouest , dans le Caucase et au Moyen-Orient :
Arménie
Géorgie
Iran
Turquie

... dans l'Himalaya :
Inde
Népal

... en Asie du Sud-Est :
Indonésie
Philippines

... en Asie centrale :
Tadjikistan
Turkménistan
Kirghizstan

... en Océanie:
Nouvelle-Zélande 

... en Afrique:
Maroc 

... en Amérique du Sud:
Bolivie
Pérou
Argentine
Chili

… voyage à ski:
Alpes Lyngen (2014) 
Tyrol et Dolomites (2015) 
Kirghizistan (2016) 
Islande (2017)


Nombre de visiteurs depuis le 1er octobre 2013: