Treks et voyages

 
 
Tour et ascension du Toubkal (4167m) 
 
Sur le toit de l'Afrique du Nord 
                                         
 
 
 
 
Accès : 
De l'aéroport de Marrakech au centre ville, plusieurs solutions :
- A pied, compter 1h30 (7km)... bref, un peu long pour économiser 4 MAD. Mais si votre avion part tôt, avant les premiers bus (dès 6h) pourquoi pas. 
- Sortir de l'aéroport, marcher 500m jusqu'à la route principale. Tourner à droite, traverser dès que possible, les bus 11, 11b, 18 ou 20 s'arrête 200m plus loin, devant un immeuble avec des collones. Les bus s'arrêtent facilement ailleurs, hors arrêt officiels, sur simple signe de la main. 4 MA au lieu des 30 du bus 19... pour 5-10 minutes de marche, ça vaut la peine !
- Bus 19 (30 MAD aller simple/50 MAD aller-retour), se gare devant le terminal et passe par la place Jemma El Fna.
- Taxi 40 MAD pour les locaux, souvent 100 pour les touristes. 
 
De Marrakech à Imlil :
- Grand taxi (collectifs) pour 35 à 50 MAD, partent dès qu'ils sont pleins à moins d'acheter les places manquantes pour partir plus vite. 1h30/2h de route suivant la circulation. Pas de bus direct. Par contre, mini-bus irrégulier entre Asni et Imlil, intéressant si le taxi pour Imlil à de la peine à se remplir.
  
Change : 
- A l'aéroport, vous pouvez changer vos devises à un bon taux dans le hall ouvert à tous. Le changeur placé près de la réception des bagages n'offre pas un bon taux. Attendez d'avoir récupérer vos bagages et passer la douane pour faire du change dans une des banques ouvertes en permamance. Le taux pour le dollars était de 0.5% inférieur au taux trouvé sur le net et 1% pour l'Euro (XE), un peu moins bons pour les autres devises. 
- A l'hotel Ali, tout proche de la place Jemaa El Fna, le taux est le meilleur de la ville. 0.3/0.5% d'écart avec le taux parfait. Toutes les devises s'échangent à un bon taux. Le bus 19 vous dépose quasiment devant, les autres 11, 11b, 18 ou 20 vous déposerons aussi à proximité. Vous pouvez changé des petits montants (5€) au même taux.
- Les autres bureaux de change de la Médina ou de la ville moderne propose des taux un peu moins avantangeux, parfois moins bons que ceux de l'aéroport.
- Vous pouvez facilement changer vos MAD en trop au retour, même à l'aéroport. 
- Sur le trek, même à Imlil, il n'y a pas d'endroit où changer. Bon, je pense que'un commerçant acceptera de vous dépaner à un taux dérisoire.
 
Hébergement avant le trek : 
- A Marrakech : beaucoup d'Hostels (auberges de jeunesses) dès 50 MAD la nuit, parfois avec un léger petit-déjeuner. Hostelworld et Booking ont tués le marché. Les villes touristiques sont maintenant celles où on loge le meilleur marché.
- A Imlil, l'auberge Dar Tighoula , à 15 minutes à pied du centre sur la route menant à Tacheddirt est parfait. 50 MAD avec un bon petit-déjeuner. Terrase, pièce commune sympa, acceuil familaile adorable.
 
Cartes et trace GPS : 
- On trouve des cartes tout à fait correct à Imlil.
Ma trace peut être télécharger sur Wikiloc.
 
Hébergement et ravitaillement pendant le trek : 
Possible sans tente l'été en dormant quelques nuits à la belle étoile. Possible aussi en dormant qu'en gîte à condition de faire deux très longues étapes. Voir plus bas les détails.
 
- Imlil : inombrabres auberges dès 50 MAD la nuit. Restaurants, épicries.
- Tacheddirt : plusieurs gîtes d'étapes. Demi-pension de 100 à 200 MAD suivant votre capacité à négocier et la période. Une ou deux épiceries vendant trois fois rien, dans d'autres villages plus bas dans la vallée.
- Azib Limket : hébergement possible quand les bergers sont là (de juillet à octobre), camping, sinon certaines étables n'ont pas de porte, on peut donc y dormir à l'abris. Pas de ravitaillement hors-saison (tout est désert).
- Amsouzert : gîte d'étapes. 50 MAD la nuit. Plusieurs épiceries et restaurants (fermé hors saison, mais votre hôte pourra vous faire un repas)
- Lac d'Ifni : pas de gîte, petites échoppes qui vend des biscuits et des boissons. 
- Refuge CAF du Toubkal : 130 MAD la nuit, 70 MAD le dîner du soir. Camping 20 MAD. Petite épicerie.
Refuge des Mouflons : 140 MAD la nuit, 90 MAD le dîner du soir. Camping 20 MAD. Petite épicerie.
- Refuge Azib Tamsouzert : Joliement situé et moins fréquenté. Pas d'autres infos à vous communiquer, je suis juste passer devant.
 
Difficultés : 
- Moins de problème d'acclimatation que si on fait le Toubkal en aller-retour depuis Imill. Se méfier toutefois, le deuxième jour, du premier col (3550m)
- Possible de faire ce trek avec un sac léger et des courtes étapes. Possible aussi de le faire plus sportivement : avec tente et de longues étapes. Avous de voir !
- Bons chemins la plupart du temps mais balisages et indcations rares. Carte indispensable. Trace GPS utile.
- Faisable entre juillet et octobre, dépend beaucoup de l'enneigement. 
- Crampons nécessaire en début et fin de saison, surtout pour le sommet du Toubkal. 
 
 
Mes étapes : 
 
Voilà les étapes de mon trek du 2 au 5 novembre 2015. Il s'agit de temps de marche effectif (sans les arrêts), à un bon rythme et avec un petit sac. Le topo du Lonely Planet indique entre 35 et 50% de plus long que mes temps de marche. Gardez bien ça en tête. C'est le trek que j'ai fais le plus rapidement et je ne recommande vraiment pas de si longues étapes. Le topo du Lonely Planet parle d'une semaine pour ce tour.
Si vous manquez de temps mais que vous ne voulez quand même pas faire de grosses étapes : prenez un taxi d'Imlil piut Tachddirt et le dernier jour, redescendez directement à Imlil par la voie normale après avoir gravi le Toubkal. Ainsi, le trek dur 4 jours. 
 
     

Les étapes classiques : 

Mes remarques que pour la partie "mes étapes" : Il s'agit de temps de marche effectif (sans les arrêts), à un bon rythme et avec un petit sac. Le topo du Lonely Planet indique entre 35 et 50% de plus long que mes temps de marche. Gardez bien ça en tête. Les trois dernières étapes sont tout de même un peu courte, je vous conseille de partir tôt pour le sommet du Toubkal, de reprendre vos affaires au refuge CAF et d'aller jusqu'au refuge Azib Tamsoulet. Il est aussi possible de descendre directement sur Imilil mais c'est dommage car on manque une très belle étape.

Jour 1 : Imlil - Tacheddirt : 4h00, 14.7km, +1100/-510m. (ou par la route : 3h00, 10.0km, +650/-60m)

Jour 2 : Tacheddirt - Azib Likemt : 4h00, 11.3km, +1250/-910m.

Jour 3 : Azib Likemt - Gîtes au-dessus d'Amsouzert : 5h20, 21.4km, +820/-1540m.

Jour 4 : Amsouzert - Refuge CAF du Toubkal : 5h30, 17.7km, +1880/-660m.

Jour 5 : Refuge CAF du Toubkal - Sommet - Refuge CAF du Toubkal : 4h00, 7.2km +1000/-1000m.

Jour 6 : Refuge CAF du Toubkal - Refuge Azib Tamsoulet : 3h15, 11.7km, +500/-1450m.

Jour 7 : Refuge Azib Tamsoulet - Imlil : 2h30, 9.5km, +300/-780m.

 

Description de mes étapes et photos (voir une sélection diaporama) : 

Jour 1 : Imlil - Tacheddirt : 4h00, 14.7km, +1100/-510m.   
L'étape décrite par le Lonely Planet, suit la route goudronnée. C'est trop court pour une étape et pas très intéressant : 3h00, 10km +650/-60m. Si vous manquez de temps, vous pouvez aussi y aller en taxi. J'ai donc eut l'idée de passer par le col Tizi n'Aguersioul. On passe par de jolis villages où les habitants ne voient pas souvent de touristes, on ne marche pas sur la route et l'étape est un peu longue. 
Du parking d'Imlil (entrée du village en venant d'Asni), descendre 500m le long de la route principale asphaltée en direction d'Asni. Ensuite, prendre une piste à gauche et suivre les marques roses. Bien indiqué. Après 650m suppplémntaire, le chemin traverse la rivière avant de remonter. Aorès une demi-heure environ, on traverse le joli villade de Taddert. Ensuite, je me suis trompé en prenant un chemin remontant à travers des cactus. Le chemin n'était pas facile mais il donne une belle vue sur la vallée puis sur le village d'Aguersioul. J'ai apperçu un meilleur chemin en contre-bas qui doit être le principal. Du village d'Aguersioul, monter par un bon chemin bien balisé. On atteint le col puis on descend par un sentier en balcon peu raide jusqu'à une rivière. On remonte jusqu'au village d'Ikkis. On le traverse. Mieux vaut prendre un chemin en contre-bas de la route plutôt que de la suivre. Ne pas descendre sur Tinerhouhine mais rejoindre la route en terre. La suivre sur 400m. Quitter le chemin balisé de rose pour suivre le prolongement de la route en terre, maintenant devenu un chemin. Le suivre sur 200m, puis prendre un petit chemin sur la gauche. Il se perd vite. Remonter la crète sans vrai sentier. On rejoins un autre chemin balisé. Le suivre jusqu'à Ouanesekra en passant par Tamguist. Ensuite, on suit la piste de terre jusuq'au village de Tacheddirt.
Hors-saison, en négociant, j'ai eu une chambre et un bon repas du soir, du thé toute l'après-midi pour 100 MAD au gîte d'étape Likente Elhoucin, près de la mosquée.. Terasse avec partie couverte face aux montagnes. Top pour passer l'après-midi après cette courte journée de mise en jambe. Nottez qu'il y a des petites épiceries (minuscules) à Tamguist, Ouanesekra et Tacheddirt.  
 
  
Village d'Aguersioul
  
 
Des villages vu en descendant du col Tini n'Aguersioul
 
 
Les nombreux villages traversé : Tamguist, Ouanesekra et Tacheddirt
 
 
                                         Une petite fille se rendant à l'école                                     Rédaction du topo sur la terrasse de la guest house
 
 
 
Village de Tacheddirt 
 
 
Village de Tacheddirt 
 
   Coucher de soleil vue depuis le toit de ma guest house de Tacheddirt.
 
 Coucher de soleil vue depuis le toit de ma guest house de Tacheddirt.
 

Jour 2 : Tacheddirt - Amsouzert : 8h30, 28.8km, +1850/-2420m.
Quitter le village par le chemin du bas, il rejoint la route carrossable que l'on suit un court moment. Monter par le sentier qui reste dans un vallon. Il part dans un virage de la route. Il y a une petite maison de l'autre côté de la rotue qui peut vous servir de point de repère. Un chemin principal en bon état grimpe lentement. Plusieurs sentiers vous permettront de monter plus raide. Du col descente évidente jusqu'aux zib Limket. Les bergers ne sont présent que l'été, apparement jusqu'à mi-octobre mais plusieurs maisons sont ouvertes et on peut se mettre à l'abris pour dormir protéger même en cas de pluie ou de rosée. Descendre le village puis prendre un chemin qui coupe à traver les plantations en terrasse.  En saison, logement chez l'habitant. Pas de problème pour s'arrêter la pour la nuit si vous ne voulez pas d'une étape trop longue : avec ou sans tente, en saison ou hors-saison, par beau ou mauvais temps ! Lors de mon passage, début novembre 2015, les dernières azizs près de la rivière étaient propre et semblaient étanches (ouverte car pas de porte !).
Traverser la rivière (possible sans déchaussé et sans se mouiller lors de mon passage, mais si le niveau est trop haut, remonter 5 minutes la rivière, il y a un pont. Ensuite, revenez 2 minutes sur vos pas pour récupérer le chemin). Longue montée peu raide dans un canyon. On passe plusieurs fois de droite à gauche de la rivière. Un peu avant 3000m, prendre le chemin qui quitte le fond de la vallée pour mener au col. Bien visible. Belle vue sur le Toubkal depuis le col Tizi n'Ououraine. Descendre é flanc de cotaux (ne pas descendre toute de suite dans la vallée !). Cela semble ne jamais en finir malgré les superbes vues. On arrive enfin sur un replat. Tirer à droite. J'ai loupé le chemin et j'ai du couper hors sentier pour le retrouver (méfiez vous donc ce ma trace GPS à cet endroit). On atteint une tour de téléphonie puis le village.
Lors de mon passage, tous les restaurants étaient fermés. J'ai demandé où je pourrais loger dans une épcieries, et on m'a amené dans une maison de l'autre côté du pont : pas de lit, juste des tapis au sol (50 MAD). Cela ne pas déranger, mais nottez qu'il peut être difficile de se loger hors saison. Longue négociation pour la tajine qui parait au prix exhorbitant de 100 MAD, je n'ai pas pû la baisser en-dessous de 65, ce qui est beaucoup trop pour la quantité que l'on m'a servi. Plusieurs épiceries pour acheter du pain, du fromage, des biscuits, des yogourts ou des boissons, mais peu de fruit. Camping aussi possible près de la rivière, vers le pont.

 
 
Col de Tizi Likemet : côté Tacheddirt (à gauche) et côté des azib Likemt (à droite)
 
 
                                                                                               Une des étapes d'Azib Likemt, d'autres sont mireux abritées/protégées :
                                                                                               quatres murs et un toit avec une ouverture de la taille d'une porte
 
 
Joli canyon que l'on traverse                                                                 Vue du col de Tizi n'Ououraine
 
 
            Les derniers mètres avant de franchir le Tizi n'Ououraine                                    
 
 
                             Vallée menant au lac d'Ifni                                    
 
 
    Un village au-dessus d'Amsouzert                                                      Les maisons du village d'Amsouzert
 
 
Jour 3 : Amsouzert - Refuge CAF du Toubkal : 6h20, 21.6km, +2100/-690m.
Monter par la piste carrossable jusqu'au bout (7.3km). Une seule jonction, au début : bien indiqué, suivre le panneau "lac d'Infni" qui par gauche. Après 4km, plusieurs restaurants, gîtes et camping. L'ambiance semble plus sympa. Si vous avez dormi à Azib Limket, je vous conseille de prolonger jusque là, ça coupe la longue montée.
Au bout de la route, le lac apparaît, entourré de grandes parrois, magnifique. Prenez le sentier qui contourne le lac par votre droite (Nord). Abris de l'autre côté du lac et une petite boutique qui sert le thés et vend des biscuits. Hors-saison, n'y comptez pas. Ensuite, pas de chemin : on monte dans les rochers, c'est la partie asséchée du lac. Monter dans la gorge sur votre droite. La plupart du temps par un chemin, mais il arrive qu'il disparaisse. Je n'ai rien vu à Azib Imi n'Ouassif, pas même les grottes dont parle le Lonely Planet. Ce n'est pas un lieu pour s'arrêter dormir d'après ce que j'ai vu. Compter 1h30 depuis les avris du lax d'Ifni. Ensuite, on continue à monter : quelques abris naturel et place propice au bivouac entre 3200 et 3300m (espaces plats pour une tente, petites grottes et rivière à proximité). Ensuite, on continue à monter jusqu'au col. Légèrement enneigé de ce côté (mais contournable) lors de mon passage. De l'autre côté par contre, totalement enneigé. Possible sans crampons grâce à la neige ramollie du début d'après-midi et aux tombreuses traces (qui s'arrêtent toutes au col, personne ne semble avoir parcouru la partie Ifni-Col depuis un moment).
Descendre jusqu'au refuge CAF du Toubkal. Nuit en dortoir 130 MAD pour les non-membres du club alpin français, camping 20 MAD et repas du soir 70 (copieux et bon). Beaucoup de monde malgré l'avancement de la saison. Je n'avais vu aucun autre randonneur depuis Tacheddirt, mais là c'est l'autoroute !
 
  
Les nombeux villages de la vallée entre Amszouert et le lac d'Ifini
 
La lumière arrive sur un des villages de la vallée entre Amszouert et le lac d'Ifini
 
 
 
Les nombeux villages de la vallée entre Amszouert et le lac d'Ifini
 
Lac d'Ifini
 
 
                                Rencontre avec un berger et ses chèvres              Montée dans l'étroit canyon entre le lac d'Ifini et le col Tizin'Ouanoums
 
 
 
Montée dans l'étroit canyon entre le lac d'Ifini et le col Tizin'Ouanoums
 
 
       Descente enneigée du col Tizin'Ouanoums, côté refuge du Toubkal                              Coucher de soleil observé du refuge CAF du Toubkal
 
 
Jour 4 : Refuge CAF du Toubkal - Sommet du Toubkal - Imlil : 9h45, 28.4km, +1800/-3230m. 
Du refuge, traverser la rivière après 100m environ. Suivre le chemin qui grimpe dans le large couloir. Je ne parle pas de l'enneigement car cela change suivant la saison et les années : mais les crampons sont utiles suivant l'enneigement. On arrive à un col, on peut soit l'atteindre, soit couper un peu avant. Un ou deux passages exposés quand c'est enneigé. Montée jusqu'au sommet, assez longue sur la fin alors qu'on croit être presque arrivé. Descende par le même itinéaire.
Du refuge, prendre le chemin qui monte tranquillement jusqu'au col Tizi Aguelzim. Superbe vue. Après le passage du col, le chemin tira à drotie avant de revenir à gauche. On passe un crète puis commencent une descente de 92 virages à épingle à cheveux. Arrivé en bas, on prend un chemin à flanc de cotaux qui remonte un peu. Ensuite, longue descente où on passe devant une belle cascade. On traverse la rivière peu après et on continu jusqu'au refuge qu'il faut apparement réservé.
Ensuite, on traverse la rivière et on prend le chemin de gauche. À la seule division, prendre la branche de droite, celle qui monte. On atteint le dernier col du trek. De là, on voit Imlil. Descente facile... mais ne suivez pas ma trace GPS sur la fin : j'ai réussi l'exploit de me perdre sur le dernier kilomètre et j'ai fini par descendre une pente très raide et dangereuse... À ma décharge, la fatigue après cette journée assez folle l'explique peut-être !
 
 
Sommet du Toubkal
  
  
Sommet du Toubkal
 
  
 
La vue du col Tizi Aguelzim
 
 
Les alentours du refuge Azib Tamsoulet
  
 
Les vues avant de passer le dernier col du trek
 
 
Encore de beaux villages et de belles couleurs
 
 
Les villages au-dessus d'Imlil s'apprêtent à passer dans l'ombre 





Accueil
Qui suis-je ?

Les photos 

Me contacter :
julien.vog@hotmail.com
ou via Facebook

Me suivre sur
Instagram


Destinations :

... en Scandinavie :
Norvège
Islande
Suède

... dans les Alpes :
Autriche
Slovénie
Suisse 
France 

... en Asie de l'Ouest , dans le Caucase et au Moyen-Orient :
Arménie
Géorgie
Iran
Turquie

... dans l'Himalaya :
Inde
Népal

... en Asie du Sud-Est :
Indonésie
Philippines

... en Asie centrale :
Tadjikistan
Turkménistan
Kirghizstan

... en Océanie:
Nouvelle-Zélande 

... en Afrique:
Maroc 

... en Amérique du Sud:
Bolivie
Pérou
Argentine
Chili

… voyage à ski:
Alpes Lyngen (2014) 
Tyrol et Dolomites (2015) 
Kirghizistan (2016) 
Islande (2017)


Nombre de visiteurs depuis le 1er octobre 2013: