Treks et voyages

Trek dans les montagnes de Karakol
5 jours d'Ak Su/Altyn Arashan à Jeti Öghüz par le lac d'Ala Kul
 
Présentation : Le trek le plus classique du Kirghizistan : très fréquenté et on comprend pourquoi ! Superbe paysage de montagne où ls glaciers sont au rendez-vous. 4-5 jours pour le parcourir, en autonomie obligatoirement : pas de village ! Vous pourrez trouver la trace GPS sur le site de Simon Dubuis, la seule différence et que je n'ai pas parcouru la dernière étape en m'arrêtant à Jeti Oguz. Le trek se fait normalement dans le sens inverse que décris ici et par Simon, pourtant, il n'y a pas d'inconvéniens majeur à le faire depuis Ak-Suu. 
  
Cartes : Carte disponible au TIC (office du tourisme) de Karakol pour 300 soms.
 
Accès : 
- De Bichkek à Karakol : en bus de jour ou de nuit (300 soms/8h) ou en mashrutka (plus rapide et à peine plus cher).
- Depuis Karakol, on rejoins Ak-Suu depuis le bazar principal ou sur l'arrêt de la route centrale Toktogul. 20 soms, plusieurs Mashrutka (N°350) par heure.
- Quelques mashrutka (N°371) direct pour Karakol pour rentrer depuis Jeti Öghüz, 20 soms. Taxi collectif pour 30 soms. Sinon, en stop ou en taxi jusqu'à la route principale où on trouvera une mashrutka pour Karakol ou Balyktchy si l'on veut rentrer à Bichkek.

Hébergement et ravitaillement : 
- En tente obligatoirement. Seul Alyn Arashan, la vallée de Karakol et Jeti Öghüz dispose d'hébergement (yourte, tente fixe ou en dur). Plusieurs hôtels à Karakol. Je recommande particulièrement Yak Tours Hostel : chambre pour 300 soms/personne ou camping dans le jardin pour 100 soms. Jolis jardins, chambres bien décorées dans une vieille et belle maison. Ambiance sympa. Par contre, anitaire peu nombreux et pas très propre. Turkstan Yurt Camp a triplé ces prix depuis l'édition du Lonely Planet de 2014. Acceuil désagréable. A éviter.
- Autonomie alimentaire aussi nécesaire. Entre le marché du bazar central et les petites épiceries du centre-ville, vous pourrez tout trouver à Karakol.
- Bouteille de gaz à vis (style Primus) en vente dans le magasins de sport au centre-ville, sur la route Toktogul. Par contre, plusieurs d'entre-elle disfonctionne et ne peuvent plus être dévisée du bruleur... je déconseille de les utiliser, elles risquent de vous lâcher en plein trek ou vous risquez de devoir laisser votre bruleur... mieux vaut privilégier l'essence !
 
Permis : 
- Rien à obtenir à l'avance mais un droit d'entrée est demandé pour la vallée de Karakol. Celui-çi s'obtenant au début de la vallée, en descendant depuis Ala Kül vous le manquerez. Par contre, le deuxième jour, après avoir traverser le pont, un garde traine au camp de tente fixe. Il vous le vendra, surement sans ticket et en mettant l'argent dans sa poche (250 soms par personne + 100 par nuit de camping). Avec un peu de chance, ce militaire corrompu ne sera pas là lors de votre passage. 
 
Mes étapes (du 11 au 15 août 2015) :  
Des étapes plus courtes que ce que j'ai l'habitude : trois semaines sans marcher après ma petite blessure à la cheville dans les Monts Fanns au Tadjikistan. Je n'ai pas campé au même endroits que tout le monde, et je vous recommande de faire pareil : camp plus joli et plus tranquille. L'aller-retour jusqu'au pied du glacier de Karakol vaut vraiment la peine. Si vous arrivez de Bichkek par un bus de nuit, la première étape très courte, vous permettra d0acheter votre carte de rando et de vous informer des conditions de terrain et météorologique à l'office du toursime.
    
  
 
Descriptions des étapes et photos :  
Jour 1 : Ak-Suu (1880m) - Camp 1 (2365m) : 2h45, 12.2km, +500/-15 (altitude max. : 2365m)
Notter que pour éviter cette première étape sans intérêt, on trouve des véhicules 6x6 militaires qui peuvent vous monter d'Ak-Suu à Alty Arashan, mais c'est cher pour 13km.Parfois la mashrutka N°350 s'arrête avant Ak-Suu (s'il n'y a pas assez de passagers), cela peut rajouter 2km si vous n'insister pas au près du chauffeur. La route se divise en deux juste après la fin du goudronnage. Prendre la piste carrossable de gauche. La suivre. Une seule traversle de rivière après 3km (pont). Bivouac possible pour dépanner à certains endroits mais pas top. Après 2h30/3h, un grand espace près de la rivière s'offre à vous. Pas de vue, donc n'arrivez pas trop tôt... ou pousser jusqu'au source d'eau chaude d'Altyn Arashan (encore 1h/3.4km).
 
Jour 2 : Camp 1 (2365m) - Lac d'Ala Kul (3570m) : 5h45, 16.4km, +1600/-395 (altitude max. : 3922m)
Continuer une petite heure jusqu'à Altyn-Arashan. Traverser par le pont et continer une demi-heure (rive gauche donc) jusqu'à rencontrer un torrent venant de la droite. Remontez-le jusqu'à trouver un bon point de passage (à 2590m d'altitude, j'ai trouvé un tronc. Sinon, à gué : ça passe à certains endroits). Pas de vrai chemin après cette traversée. On le rejoins plus haut en tirant légèrement à gauche, vers 2700m. À 3000m, on se heurte à un un pierrier. Traversez ici ou suivez la rivière dans cet étroit vallon par un mauvais chemin. La rivière est ensuite plus large et donc plus facile à traverser. Retrouvez le chemin, rive gauche maintenant. Montée dans les paturages jusqu'au "mur" : 150m de dénivellé raide dans un terrain meuble. Très pénible. Les beaux sommets apparaissent d'un seul coup en atteingant le col. Splendide. Monter 2 minutrs sur votre gauche (3922m) pour avoir un panorma exceptionnel.
Deux options pour la suite :
- Camper au même endroit que tout le monde, à l'autre bout du lac tout à l'Ouest. Sans vue... je déconseille. C'est la voie directe, la plus rapide : suivre le chemin qui descend peu à peu vers le lac, un "balcon descendant", sans épingle à cheveux.
- Pour avoir une vue bien meilleur, sur les glaciers et le lacs, préféré l'extremité Est. ça ne vous rajoutera pas plus de 30-45 minutes... j'étais seul dans cet endroit magnifique. Pour cela, du col, descendre par un chemin raide et assez direct descendant jusqu'au lac. Terrain meuble, facile à la descente. Puis, avant d'atteindre le lac, tirer à gauche. Un bon emplacement un peu surélévé avant le bout du lac. Assez facile d'accès. Sinon, continuer en devers sans chemin, plus difficle, jusqu'au bout du lac. D'autres emplacements. Possibilités de petites balades pour explorer le coin. Avec ma cheville encore délicate, j'ai malheureusement pas pu y aller : le devers me faisant trop mal.
 
 
 
 
 
 
 
 
Jour 3:  Lac d'Ala Kul (3570m) - Pied du glacier de Karakol (3040m) : 5h15 à 7h45 suivant jusqu'où on se balade sans le sac depuis la tente, 16.9 à 24.9km, +675 à  +805 /-180 à -310 (altitude max. : ~3600m)
Si vous avez pris le camp suggéré à l'Est du lac, suivez un chemin boueux qui longe le lac. On fini par se retrouver bloquer par des falaises. Monter dans le pré par un semblant de chemin. On rejoins un camp de tentes fixes pour groupe de voyageurs organisés. Bon chemin qui rejoins l'tinéraire ordinaire. Puis redescende sur le camp principal (pas de toilette, rien du tout, juste un endroit où les gens ont l'habitude de camper) du bout Ouest du lac.
Descente d'abord raide puis plus tranquille. On n'est contraint de revenir 5-10 minutes en arrière pour trouver un pont, indispensable pour traverser la rivière qui coule au fond de la vallée de Karakol. C'est ici que vous risquez de devoir payer votre permis (voir ci-dessus le paragrpahe "permis".Continuer 45 minutes sur la piste. Traverser deux torrents par de petits ponts, toujours en laissant la rivière principale sur votre gauche. Juste après la deuxième petite traversée, un pré assez raide marque la jonction entre le détour que je vous recommande vivement et l'itinéraire normal, vous pouvez donc laisser votre tente là. Toutefois, mieux vaut marcher 1h de plus pour camper seul face au magnifique sommet du Karakol et ses glaciers impressionnant. Cette heure de marche se fait par un sentier continuant tout droit dans la vallée.
Après avoir installer votre camp, vous pouvez partir sans sac en direction du glacier par sentier parfois boueux. Joli point de vue après 45 minutes (2.5km), on peut s'arrêter là sans regrêt. Sinon, pour aller jusqu'au pied du glacier, le sentier est mauvais et parfois couper par la rivière débordante. Pénible pour pas grand chose.
   
 
   
   
  
 
 
Jour 4 :  Pied du glacier de Karakol (3040m)  - Camp 4 (2840m) : 5h45, 19.7km, +1200/-1400 (altitude max. : 3800m)
Redescendre jusqu'à la jonction avec l'itinéraire classique.
Le début du chemin est difficile à trouver, mais ensuite, il est facile à suivre et monte efficacement sans trop d'effort. Vers 3000m, ça s'applati et on débouche sur une large vallée. Traverser la rivière dès que possible, mais au plus tard quand vous vous retrouvez face à un gros pierrier. Le chemin rive gauche de la rivière est évident. Une fois quitter la rivière, pas d'eau dans la dernière heure de montée et la première demi-heure de descente. Bon chemin jusqu'au Teleti Camp. Pour plus de tranquilité, continuer à descendre encore un moment et camper dans cette belle vallée. La rivière est difficile à traverser, attendez un moment où s'élargit.
Peu de photo : l'après-midi, je me suis pris une tempête de neige. Seul demi-journée de mauvais temps, tout reste a été fait par grand beau temps.
 
  
 
Jour 5 : Camp 4 (2840m) - Jeti Öghüz (2035m) : 3h30, 16.2km, +0/-805 (altitude max. : 2840m)
Après 1h, on rejoins une piste où il est possible de faire du stop si quelques rares voitures passe. On peut ici continuer pour prolonger d'un jour le trek en s'engagant dans cette vallée et en passant un dernier col. On peut aussi se contenter d'un "side trip" en faisant un aller-retour dans cette vallée qui offre des vues sur de superbes montagnes.
On continuer de descendre en suivant la piste. Beaucoup de traffic et pas d'intérêt une fois passer le grand camp de yourte pour touriste. Arrivée à Jeti Öghüz. 
 
 
 
 
 
 
 





Accueil
Qui suis-je ?

Les photos 

Me contacter :
julien.vog@hotmail.com
ou via Facebook

Me suivre sur
Instagram


Destinations :

... en Scandinavie :
Norvège
Islande
Suède

... dans les Alpes :
Autriche
Slovénie
Suisse 
France 

... en Asie de l'Ouest , dans le Caucase et au Moyen-Orient :
Arménie
Géorgie
Iran
Turquie

... dans l'Himalaya :
Inde
Népal

... en Asie du Sud-Est :
Indonésie
Philippines

... en Asie centrale :
Tadjikistan
Turkménistan
Kirghizstan

... en Océanie:
Nouvelle-Zélande 

... en Afrique:
Maroc 

... en Amérique du Sud:
Bolivie
Pérou
Argentine
Chili

… voyage à ski:
Alpes Lyngen (2014) 
Tyrol et Dolomites (2015) 
Kirghizistan (2016) 
Islande (2017)


Nombre de visiteurs depuis le 1er octobre 2013: