Treks et voyages

   

 

Où randonner ?

 

Topos de treks et de balades à télécharger :
- Sur l'île de Senja
- Sur les îles Lofoten
- Dans les Alpes Lyngen 
- Dans les fjords
- Au Telemark  
- Dans les Parcs Nationaux
- En Laponie : Voir Suède

 
Les photos : 

Voir une sélection de 140 photos de Norvège du voyage de 2012 (premier voyage)   
Voir une sélection de 100 photos de Scandinavie du voyage de 2013 (deuxième voyage)  
Voir les photos triées par randonnée 
Voir une sélection de 100 photos de la traverése des Alpes Lyngen en ski de randonnée en 2014 (troisième voyage)  
 

 

Autres informations : 

- Budget du voyage de 2012 
- Budget du voyage de 2014

 

Voir les étapes et la météo lors du road-trip de 2013  

Récit de la traversée des Alpes Lyngen en ski de randonnée en 2014

 


Déplacements internes :

- Train : A réserver absolument à l'avance pour obtenir les billets mini-prix. Ces derniers ont bien augmenté en 2013 : il était avant possible d'obtenir un billet Oslo-Bodø (17h) pour 199 NOK, maintant ils sont vendus 399 ou 499 Nok. Sinon, c'est vraiment très cher. http://www.nsb.no/ 

- Bus : Vraiment très cher, mais pratique et fiable. Souvent rabais étudiants. Les transports publiques dans les villes sont chers : 25 NOK à Tromsø, 40 NOK à Trondheim (là ça devient du vol...). C'est bien joli de mettre un péage urbain dans les principales villes du pays pour décourager la voiture, mais si on fait payer 2x5€ de bus pour venir depuis la périphérie jusqu'au centre... ça ne le fait pas ! Autant prendre sa voiture. Je suis le premier à admirer l'Etat-providence norvégien et sa politique assez écolo, mais là, il y a quelque chose d'illogique dans le système !

- Avion : Nombreuses compagnies : Norwegian, SAS, Wideroe (bon prix pour les moins de 26 ans) etc. 

- Voiture : La location coûte cher. Rentre la voiture dans une autre ville que celle où on la prise est hors de prix. Venir avec sa voiture... ça fait beaucoup de kilomètres. Je conseillerais uniquement pour un long voyage. Peu de tunnel payant (je n'en ai rencontré aucun), pas trop de péages sauf près des grandes villes, pas mal de ferry dans les fjords (on peut s'en tirer avec 4 ou 5 pour remonter tous les fjords entre Stavanger et Trondheim, sans faire de détour et sans manquer trop d'endroit. 12€ de moyenne pour voiture <6m et 2 passagers). L'essence est cher, mais au Sud, le prix n'est pas excessig. Plus on va au Nord, plus elle est chère. Elle est également moins chère près des grandes villes. Pour le diesel, le différentiel se fait en fonction de la latittude et non du pays : elle n'est que 0,05€ de moins par litre en Suède ! Le mythe de l'essence hors de prix en Norvège s'est un peu effondré. Toutefois, cette absence de différence significative de prix n'est valable que pour le diesel : la sans-plomb est bien moins chère en Suède. Cela s'explique par le fait qu'en Norvège, le diesel est vendu 1-2 Nok de moins que la sans-plomb et qu'en Suède elles sont au même prix. La sans-plomb et surtout le diesel sont bien moins cher au Danemark (10.50 DKK le litre de diesel).  - L'auto-stop : Sur les 10'000km parcourus, je n'en ai vu que deux fois ! La pratique est donc peu courante. Pourtant, pour l'avoir pratiqué seul aux Lofoten, cela marche très bien. Plus facile aux Lofoten comme les distances sont courtes. Le seul long trajet que j'ai fait en stop (Finnsnes - Tromsø) a aussi été facile.    

 

Coût de la vie et budget : Un pays cher où on peut voyager pour pas cher... !

Le coût de la vie en Norvège très élevé; jusqu’à là, je ne vous apprends rien. Cependant, encore plus qu'ailleurs, le budget varie fortement selon votre mode de voyage. Si vous êtes seul, que vous louer une voiture, que vous mangez au restaurant et dormez dans des hôtels, il n'y a pas de surprise : le budget sera exorbitant. Cependant, en voyageant plus modestement, le budget devient minime : une fois sur place, je m'en suis sorti pour 16€ par jour ! Ce qui explique ce budget minime dans un pays où le coût de la vie est si élevé est la possibilité d’avoir un budget hébergement nulle grâce au camping sauvage. L'allemanstretten (voir ci-dessous) rend cette pratique fréquente et parfaitement légale. Cela vous permettra de camper dans des endroits magnifiques (voir mes photos bestoff bivouac)  si vous êtes prêt à voyager dans ces conditions un peu plus dur, votre voyage n’en saura que meilleur. Gratuit et bien plus sympa que le camping ou les hôtels, le camping sauvage est vraiment l’idéal en Scandinavie ! L'auto-stop m'a permis aussi de bien réduire mon budget, mais là je vous l’accord, et contrairement au choix du camping sauavge, la qualité du voyage peut en prendre un coup. Les déplacements prenderont inévitablement plus de temps. Pour mon deuxième voyage en voiture, avec une consommation de 4.9l au 100km sur les 10'170km roulé avec une Opel Astra, même avec le prix de l'essence très élevé, cela reste acceptable. Surtout si on est plusieurs pour se partager les frais. Comme dit précédemment, les péages et les tunnels sont rarement payant et les ferry dans les fjords peu onéreux grâce aux subventions étatiques. (voir détails si dessus dans le paragraphe "Déplacements interne").  La proximité de la Norvège pour les Suisses ou Français rend aussi le coût du vol pour y aller abordable. On a souvent l'impression que voyager en Asie et bon marché, mais il faut penser au coût du billet d'avion, qui surtout pour un voyage court, pèse lourd dans le budget total. Certes pour la nourriture, cela va vous coûter plus cher qu'en France, mais en faisant vos courses aux supermarchés, l'addition n'est pas trop salée. En faisant attention à ce que l’on achète, on peut s’en sortir aux prix suisses. J'ai dépensé 11€ par jour pour la nouriture sur la moyenne de mon premier voyage de 28 jours. En 2013, je n'ai pas fais de statistiques pour le budget, mais cela devait être à peu près pareil.  Alors franchement et contrairement à toutes les idées reçues, la Scandinavie est un paradis pour les voyageurs à petits budgets. La Norvège est certes un pays cher, mais y voyager peut être très bon marché.     

 

Le camping sauvage :  Dans les pays nordiques (sauf Danemark), la nature n'est pas un bien économique comme un autre. Les droits de propriété n'y sont pas absolus... et tant mieux ! Le droit d'accès à la nature ("allemannsretten" en norvégien) est un droit coutumier qui est même inscrit dans la constitution suédoise (loi 1979:933, Chapitre 2, article 18). En Norvège, Suède, Finlande et Islande, on peut donc camper où on le souhaite, même si c'est une propriété privée ! Vous pouvez aussi cueillir des champignons ou des plantes non-protégés, marcher, skier, faire du kayak sur une rivière etc., sans vous soucier de la question de la propriété privée. Par exemple, un propriétaire forestier ne pourra empêcher à personne l'accès à sa forêt ! Toutefois, il y a certaines limites : il faut planter sa tente à plus de 150m d'une habitation, pas dans un jardin, pas dans un champs cultivé et ne laisser aucune trace de son passage. D'autres part, certains endroits très tourisitiques ou près de camping sont interdits par un panneau "No camping" ou "Camping forbut". En cas de dommage à la nature (couper un arbre, cueillir une plante protégée etc.), vous serez jugé au nom du dommage à l'intérêt général et non pour dommage à la propriété privée, mais si cela concerne la propriété privée de quelqu'un ! Cela montre bien leur très belle conception de la nature : quelque chose que l'on doit protéger, respecter et qui appartient à tous ! Pouvoir jouir de la nature est une liberté fondamentale en Scandinavie. Dans les parcs nationaux, on peut également camper dans la nature où bon nous semble, mais pas près des refuges (ou possible en payant une taxe pour pouvoir utiliser les services).    

 

 

Se documenter ailleurs que sur mon blog : 
- Le Guide du Routard - Norvège
- Le site de VisitNorway, et pour la randonnée cette page 
- Le site du club alpin norvégien, la DNT , avec notament la carte des chemins balisés.
- Pour des descriptions de trek le livre "Walking and trekking in Norway" chez Ciceron (en anglais uniquement)
- Pour les randos à la journée aux Lofoten, des Vesteralen et sur l'île de Senja :le magasine TrekMag  N°131 , aussi en version numérique (en plus, c'est celui qu'on reçoit gratuitement quand on télécharge l'application TrekMag !)
 

 



 

Mon premier voyage en Norvège 

 

Description de mon voyage de 2012 : 28 jours de voyage au nord de la Norvège, du 14 août au 11 septembre 2012. 101 heures de marche (3h45/jour) et 13'790 mètres de dénivelé positif.


Itinéraire du voyage :


 


 

 Mon deuxième voyage en Norvège 

 

Description de mon voyage de 2013 :  56 jours de voyage en Scandinavie, du 22 juin au 16 août 2012, dont 38 en Norvège. Road-trip de 10'160km, avec 2 treks et de très nombreuses randonnées à la journée.

 

Voir les étapes et la météo lors de ce voyage 

 

 

 


 

 Mon troisième voyage en Norvège 

 

Description de mon projet voyage de 2014 : Avec un ami, Bastien, nous prévoyons de traverser à ski de randonnée le massif des Alpes Lyngen. Nous le ferons en autonomie : nous camperons donc tous les soirs ! Nous partirons du 11 au 27 avril... 17 jours pour réaliser ce rêve !

Informations, photos et récit de voyage

 


 

 

Mes 30 photos préférées prises en été en Norvège : (pour les photos en hiver, c'est ici)

 

Sommet du Munkan (Iles Lofoten)

 

Vue du sommet de l'Hermanstalstinden (Iles Lofoten)

 

L'île de Vaeroy pris par la brume

 

 

Bivouac sur l'île de Vaeroy 

 

Jolie rencontre avec ce renne lors de la traversée de l'île de Senja

 

Balade depuis Gryllfjord sur l'île de Senja

 

Bivouac au-dessus du Lysefjord, peu après Kjeragbolten

 

Bivouac près de Trolltunga

 

Geirangerfjord

 

Un rorbu dans les Alpes Lyngen

 

Superbe maison isolée, loin de tout... non plus sérieusement... à 100m de l'aéroprt de Tromsø

 

 

Quelque part sur la route des Lofoten depuis Tromsø

 

Vue depuis le Delpen près de la crète de Matmora (Iles Lofoten)

 

Vue du sommet du Geitgallien (Iles Lofoten)

 

Plage d'Uttakleiv (Iles Lofoten)

 

Coucher de soleil sur la plage d'Uttakleiv (Iles Lofoten)

 

Plage de Ramberg depuis le sommet du Moltinden (Iles Lofoten)

 

Plage de Ramberg (Iles Lofoten)

 

Village d'Hamnøya (Iles Lofoten)

 

Vue du sommet de Reinebringen (Iles Lofoten)

 

 

 

Vue du sommet de Reinebringen (Iles Lofoten)

 

 

Vue du sommet de Reinebringen (Iles Lofoten)

 

Vue du sommet de Reinebringen (Iles Lofoten)

 

 

Vue du sommet de Reinebringen (Iles Lofoten)

 

Bivouac au sommet de Reinebringen (Iles Lofoten)

 

Reine (Iles Lofoten)

 

Vue du sommet du Munkan (Iles Lofoten) 






Accueil
Qui suis-je ?

Les photos 

Me contacter :
julien.vog@hotmail.com
ou via Facebook

Me suivre sur
Instagram


Destinations :

... en Scandinavie :
Norvège
Islande
Suède

... dans les Alpes :
Autriche
Slovénie
Suisse 
France 

... en Asie de l'Ouest , dans le Caucase et au Moyen-Orient :
Arménie
Géorgie
Iran
Turquie

... dans l'Himalaya :
Inde
Népal

... en Asie du Sud-Est :
Indonésie
Philippines

... en Asie centrale :
Tadjikistan
Turkménistan
Kirghizstan

... en Océanie:
Nouvelle-Zélande 

... en Afrique:
Maroc 

... en Amérique du Sud:
Bolivie
Pérou
Argentine
Chili

… voyage à ski:
Alpes Lyngen (2014) 
Tyrol et Dolomites (2015) 
Kirghizistan (2016) 
Islande (2017)


Nombre de visiteurs depuis le 1er octobre 2013: