Treks et voyages

Ski de rando au Kirghizistan

 Un projet de dernière minutes pour pallier au manque de neige dans les Balkans qui était notre premier plan. 10 jours avant le départ, nous avons donc décidé de changer de destination. Nous connaissions les deux l'Asie Centrale en été et nous voulions voir le potentiel en hiver. Finalement, ce ne fut que le Kirghizistan. Nous avions pourtant fait le visa pour le Tadjikistan mais c'était trop long d'y aller et nous n'étions pas sûr que l'enneigement soit suffisant dans les Monts Fanns. Franchement, je pense que nous avons bien fait : deux personnes croisés à Bishkek nous ont dit qu'il n'y avait pas de neige en dessous de 4000m, ou du moins pas suffisament pour skier.

 

=> Sélection de photos <=

 

=> Notre courte vidéo de ce voyage <=

 

  

Bilan et observation générales :

Qu'on se le dise tout de suite : l'Asie Centrale n'est pas le paradi du ski de rando. L'enneigement, en tout cas en janvier-février 2016, était bien mince. De plus, il est compliqué d'atteindre le pied des montagnes sans avoir sa propre voiture 4x4. Les marches d'approches (ski à plat) restent souvent bien longues.

Pourtant, nous vous recommandons cette destination. Les paysages, l'ambiance et la gentillesse de la population locale le mérite. Si nous étions sceptique sur l'acceuil en été (franchement, je n'avais pas trouvé les Kirghis très sympa et Bastien y était allé deux ans avant et était arrivé à la même conclusion), là ça n'avait rien à voir. Incroyable, presque digne de l'Iran ou du Tadjikistan ! Puis, il fait souvent beau. Un plus pas négligeable après notre périple en Norvège en 2014. Malgré l'absence d'un site de de prévisions météo officielles, les prévisions sont souvent juste (www.yr.no ou fr.weather-forecast.com). Il va sans dire qu'il n'y a pas de bulletin avalanche. De plus, la couverture du réseau téléphonique est faible dans les montagnes. Pas de secours. Bref, soyez prudent : en cas d'accident, vous ne pourrez compter que sur vous et votre groupe pour vous en sortir.

L'enneigement est... incompréhensible. Dans les montagnes au Sud de Bishkek, plus on monte moins y a de neige. Des sommets à plus de 4000m sont complètement alors qu'il y a 30cm de neige dans la plaine à 1000m. Dans les montagnes de Karakol, certaines faces sont aussi totalement dénudées de neige alors que l'autre versant bénéficie de 1,5 à 2m de neige. Parfois avec 1m d'ennfoncement piéton. Pas tant de vent que ça. Nous pensons que c'est la puissance du soleil qui est à l'origine de ce phénomène. À Arslanbob, l'enneigement est souvent meilleur. Sur la route Bishkek-Osh, il n'y a pas du tout de neige jusqu'au premier col/tunnel. Une fois passé celui là, on trouve des tonnes de neige... mais pas très accéssible comme vous le verrez ci-dessous. Nous pensons que plus que le vent, c'est la puissance du soleil qui l'explique. Les différences de températures ombre/soleil et nuit/jour sont immenses. D'ailleurs, n'oubliez pas que le mercure descend très bas la nuit.

N'hésitez pas à me contacter par email ou Facebook si vous avez des questions !

 

Liste de course :

  

Les régions propices au ski :

Arslanbob : facile d'accès. A 1h de marshrutka (60 soms, départ fréquents) de Bazar Korgan sur la route Osh-Bishkek. Les marshrukas circulent aussi entre Bazar Korgan et Osh avec un changement à Jalal Abad. Vous pouvez loger chez l'habitant en passant la le CBT (par personne : 700 soms la nuit avec petit-déjeuner et 200 soms de plus par repas). Etonnament cher, le Lonely Planet parlait de 350 à 400 par nuit. 

Surtout, c'est à notre avis, l'un des rares endroits où on peut se passer d'une voiture.  

Ski possible depuis le village (1500m), mais il est très étendu, donc on pert pas mal de temps. La cabane de Jaz-Jarym (2100m) est une excellente base pour faire plusieurs sommets et des pentes intéressant. Il faut passer par le CBT. Ils ont refusé qu'on n'y aille sans guide pour une question de responsabilité.

Tous les topos sont sur CamptoCamp :

- Cурок холм (Marmotte Hill) : Épaule S (Topo-itinétaire  / notre sortie) 

- Navrus : Épaule S (Topo-itinétaire  / notre sortie) 

зеленый холм (Green Hill) : Par la combe (Topo-itinétaire  / notre sortie) 

- Ореховые холм (Colline des noyers) : par la forêt  (Topo-itinétaire  / notre sortie) 

 

 

Suusamyr, Kyzyl Oi, Suss : sur la route Osh-Bishkek M41 et sur la A367 en direction de Tchayek. En taxi collectif depuis les deux villes principales, vous devrez certainement payer votre place jusqu'au bout (1000-1500 soms). En stop, c'est facile, il y a beaucoup de camions qui vous prenne gratuitement ou contre quelques soms. Prenez une marshrutka pour Kara Balta afin de sortir de Bishkek. Pareil pour Osh, jusqu'à Jalal Abad ou Bazar Korgan.

Nous avons loger à Suss (2200m), entre les deux cols de la route Osh-Bishkek. 1000 soms la double. Un seul hotel dit VIP, bien chauffé et propre mais plutôt un relais routier. Quelques restaurants. À environ 2km de la station service. Deux collines à faire derrières. La vue est sublime dans ce monde tout en blanc. Reste qu'il y a bon moment de plat avant de monter et que c'est souvent venteux (donc risque de plaque à vent). Très froid (on n'a eut -20° et je pense que ça peut descendre bien en-dessous). La vue y est sublime et l'ambiance glaciale est quelque chose à vivre. Les montagnes en face sont prometteuse mais beaucoup trop difficle d'accès. Le plat est très long pour l'atteindre. Pas faisable depuis l'hôtel.

Même problème à Suusamyr et Kyzyl Oi : les montagnes sont loins : beaucoup de plat à ski pour y accéder. Apparement, à Kyzyl Oi, il y a une ferme dans les montagnes où on peut loger en contactant le CBT. Bonne base apparement.

 

Karakol : sans voiture, le seul moyen sont les yourtes d'hiver (25-30$ par jour et par personne avec tous les repas). Pas testé, mais ça semble sympa sans être du grand ski d'après les photos qu'on nous a montré au CBT. Je ne sais pas si la montée à la yourte depuis la route est longue ou pas. 

Aussi une station de ski : 3 télésièges (750m de dénivellé positif). Une des meilleures stations d'Asie Centrale. Pas de logement bon marché sur place (1000 soms personne mais pas au bord des pistes), mieux vaut faire l'aller-retour depuis Karakol (logement à 350 soms par personne au Yak Tour Hostel). Mashrutka 101 (10 soms) depuis le centre jusqu'au terminus puis auto-stop. Forfait 1200 soms la journée ou 900 la demi. 200 soms non-remboursable pour la carte magnétique Ski Data.

À part ça, rien à faire sans voiture. Les montagnes sont beaucoup trop loin et il n'y a presque pas de neige dans les villages comme Jeti-Oguz. Avec notre plan à Svetlya Palyana, on s'en ait bien sorti. Personne n'avait jamais skié ces montagnes. Le maire du village avait besoin de photos pour un projet de développement touristique. Il nous a hébergé et nous avons manger avec sa famille pendant 4 jours en échange des photos. Surtout, il nous a mis à disposition une lada 4x4 qui nous a permis de nous rapprocher des montagnes. Malgré cela, l'approche restait longue. Beaucoup de plat et donc sans intérêt à la descente. Par contre, la vue était à couper le souffle : les montagnes enneigées en toile de fond avec le lac bleu au millieu, les superbes roches rouges alternée par les collines enneigées. Le vert de la forêt au premier plan... franchement magnifique. Puis les roches rouges sont aussi belles que les célèbres de Jeti-Oguz. 

Tous les topos sont sur CamptoCamp :

- Sjuttubulak Peak : par le Nord (Topo-itinétaire  / notre sortie) 

- Gjurkjoro Peak : en traversée (Topo-itinétaire  / notre sortie) 


 

Ala Archa : facile d'accès de Bishkek. Les premières collines de cette chaine de montagne peuvent se faire à la journée en étant basé à Bishkek. Marshrtuka 265 (25 soms, 3-4 par heure, 45-60 minutes de trajet) puis 4-5 km de stop généralement facile. Peu de neige toutefois. Puis étonnament, plus on s'enfonce dans la vallée, moins il y a de neige ! Dommage, car les vues au fond de la vallée sont sublimes... comme je l'ai vu l'été. 

Tous les topos sont sur CamptoCamp :

- Пик Кадърберды : верши́на (par la crête) (Topo-itinétaire  / notre sortie

Кашкасу холм : Face SW  (Topo-itinétaire  / notre sortie)

Пик Уцбык-Тыбек : ложбина (par le vallon)  (Topo-itinétaire  / notre sortie)

  

Quelques photos :

=> Plus de photo ici <=  

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

  

  






Accueil
Qui suis-je ?

Les photos 

Me contacter :
julien.vog@hotmail.com
ou via Facebook

Me suivre sur
Instagram


Destinations :

... en Scandinavie :
Norvège
Islande
Suède

... dans les Alpes :
Autriche
Slovénie
Suisse 
France 

... en Asie de l'Ouest , dans le Caucase et au Moyen-Orient :
Arménie
Géorgie
Iran
Turquie

... dans l'Himalaya :
Inde
Népal

... en Asie du Sud-Est :
Indonésie
Philippines

... en Asie centrale :
Tadjikistan
Turkménistan
Kirghizstan

... en Océanie:
Nouvelle-Zélande 

... en Afrique:
Maroc 

... en Amérique du Sud:
Bolivie
Pérou
Argentine
Chili

… voyage à ski:
Alpes Lyngen (2014) 
Tyrol et Dolomites (2015) 
Kirghizistan (2016) 
Islande (2017)


Nombre de visiteurs depuis le 1er octobre 2013: